Rédaction du Village de la Justice

 
  • 688 lectures
  • Parution : 10 septembre 2020

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

[Fiche pratique] Le métier de Géomètre-expert.

Le géomètre expert est un professionnel libéral dont l’activité est encadrée par la loi du 7 mai 1946. Il est obligatoirement inscrit à l’Ordre des Géomètres-experts.
Une profession qui allie une maîtrise du droit et le recours aux nouvelles technologies.

Présentation.

Aux termes de l’article 1er de ladite loi, le géomètre-expert « réalise les études et les travaux topographiques qui fixent les limites des biens fonciers et, à ce titre, lève et dresse, à toutes échelles et sous quelque forme que ce soit, les plans et documents topographiques concernant la définition des droits attachés à la propriété foncière, tels que les plans de division, de partage, de vente et d’échange des biens fonciers, les plans de bornage ou de délimitation de la propriété foncière ».

Il dispose à ce titre d’une grande diversité de missions, auprès des particuliers ou des entreprises (ex : informer des possibilités de constructions attachées à un terrain, effectuer des démarches administratives notamment en matière d’urbanisme) et des collectivités locales (ex : conseiller les élus locaux en matière d’aménagement et urbanisme).

La profession dispose d’un monopole pour dresser les plans et les documents topographiques qui délimitent les propriétés foncières. Le géomètre-expert est ainsi le seul habilité à « dire la propriété » en fixant les limites des biens fonciers.

Profil.

L’accès à la profession est réservé aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur de niveau bac + 5 ou diplôme de géomètre-expert foncier DPLG, validant les compétences à la fois techniques et juridiques nécessaires.

Infographie : Ordre des Géomètres-Experts

On compte actuellement près de 2 000 géomètres-experts en France.

Source : Site de l’Ordre des Géomètres-Expert

Rémunération.

Selon les chiffres publiés par l’Union Nationale des Géomètres-Experts, le résultat fiscal moyen était (en 2014) de 67 634 € soit environ 5 600 euros par mois.
La rémunération en début de carrière est de 3 300 euros bruts mensuels (voir ci-dessous).

La Rédac’ prolonge l’info pour vous... avec 3 questions à l’Ordre des géomètres-experts.

Village de la Justice : Pourquoi encourageriez-vous ceux qui le souhaitent à devenir géomètre expert ? 

"Le géomètre-expert détermine les limites du foncier et les droits attachés : c’est donc un acteur incontournable pour tout projet d’aménagement. La profession est en prise directe avec les transitions écologique et numérique, et le recours aux nouvelles technologies y est constant allié à la maîtrise du droit. C’est également un métier qui offre de réelles libertés d’exercice : il se mène sur le terrain et au bureau, en ville ou à la campagne, auprès de particuliers, collectivités ou professionnels, et il laisse la possibilité d’être salarié ou chef d’entreprise… C’est, enfin, un métier d’avenir : la profession recrute activement, et un géomètre-expert débutera sa carrière avec une rémunération de l’ordre de 3 300 € bruts mensuels."

Quels conseils leur donneriez-vous ?

"Cultivez votre curiosité, votre passion pour la précision, les nouvelles technologies et le droit… Et rejoignez-nous ! La formation initiale est composée d’un diplôme d’ingénieur, suivi de deux années salariées en tant que « géomètre-expert stagiaire ». Pour les professionnels exerçant dans le domaine du cadre de vie, des voies alternatives sont proposées."

Quelles sont les perspectives d’évolution de cette profession dans les années à venir ? 

"L’évolution du rapport à l’occupation des sols sera déterminante pour la profession. Accompagnement des projets de construction ou des exploitants agricoles et forestiers : les géomètres-experts vont être les premiers acteurs de la maîtrise de l’étalement foncier, et plus généralement de l’intégration des enjeux de développement durable dans les projets d’aménagement."

Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

4 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs