Rédaction du Village de la Justice

 
  • 1920 lectures
  • Parution : 3 octobre 2019

  • 5  /5
Guide de lecture.
 

[Fiche pratique] Le métier de Greffier.

Être greffier ou greffière, c’est assister au quotidien les magistrats. C’est le technicien présent à toutes les étapes de la procédure, dont il garantit l’authenticité.

Présentation.

Comme le rappelle le site de l’École nationale des Greffes, placé sous l’autorité du Directeur des services des greffes judiciaires, "il est responsable du respect et de l’authenticité de celle-ci. Il enregistre les affaires, constitue les dossiers, prévient les parties des dates d’audience et de clôture, dresse les procès-verbaux, rédige des actes et met en forme les décisions. Il assiste le magistrat à l’audience. Son rôle est essentiel puisque toute formalité ou acte accompli en son absence pourrait être frappé de nullité."

Accès à la profession.

L’accès se fait par la voie d’un concours :

- Un concours externe (catégorie B) est ouvert aux candidats titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau III (Bac + 2) ou d’une qualification reconnue équivalente à l’un de ces titres ou diplômes, dans les conditions fixées par arrêté conjoint du ministre de la justice et du ministre de la fonction publique.

- Un concours interne réservé aux fonctionnaires ou agents publics, avec 4 ans de service public.

- Un 3ème concours vient d’être ouvert, pour des candidats justifiant de 4 ans d’expérience professionnelle dans le domaine juridique. Il s’adresse aux professionnels exerçant des activités comparables à celles de greffier, sans condition d’âge ou de diplôme.

Rémunération.

Le Ministère de la Justice indique que la rémunération d’un greffier est de 1.610 € net par mois en début de carrière, et qu’elle peut atteindre 2.580 € net par mois à la fin de celle-ci.

N.B : Ne pas confondre les Greffiers des tribunaux de l’ordre judiciaire, et les greffiers des Tribunaux de commerce qui ont un statut différent. Ces derniers sont en effet des Officiers publics et ministériels, qui exercent en tant que professionnels libéraux.

Sources :
- Ministère de la Justice.
- École nationale des Greffes.

Rédaction du Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

9 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs