Rédaction Village de la Justice

 
  • 1194 lectures
  • Parution : 19 août 2020

  • 3  /5
Guide de lecture.
 

Trois nouveautés Tech pour les métiers du droit (août 2020).

Le monde de l’information juridique et de la LegalTech continue d’innover, avec ici des outils d’automatisation et d’intelligence artificielle, pour les Directions juridiques, avocats et notaires.

Intelligence artificielle et contrats des Directions juridiques.

Wolters Kluwer s’associe à Della, legaltech spécialisée dans l’analyse de contrats par l’Intelligence Artificielle.
Grâce à l’intégration d’une API entre Legisway (solution de gestion pour les services juridiques) et la technologie d’IA de Della, les juristes peuvent exploiter les capacités d’IA et de deep learning pour automatiser l’indexation des contrats, et rationaliser et simplifier leurs tâches en résolvant les points critiques du cycle de vie de la gestion des contrats.
Objectif, se libérer de tâches fastidieuses grâce à l’Intelligence Artificielle pour la révision des contrats.

Automatisation par des robots (logiciels) en Directions juridiques et cabinets d’avocats.

UiPath, spécialisée sur le marché des logiciels d’automatisation robotisée des processus (RPA), a annoncé la création d’une équipe dédiée à l’automatisation juridique, après avoir opéré la transformation numérique de son propre service juridique.
Exemple de robots proposés par l’entreprise : les robots de réglementation (compilent les changements réglementaires et automatisent le suivi et la mise à jour des changements au sein des bases de données des exigences légales et réglementaires), les robots de gestion des conflits d’intérêts (automatisent les processus de divulgation et de vérification des conflits d’intérêts au sein d’une base de données interne), les robots de contrats (automatisent l’identification des accords nécessitant une révision juridique, acceptent ou rejettent les modifications sur des modèles standard et des clauses communes) ou des chatbots de renseignements juridiques qui répondent aux questions les plus courantes par e-mail ou par des outils de chat internes.

Automatisation notariale.

Quai des Notaires met à disposition son outil d’automatisation à des logiciels tiers par API.
Avec un moteur intelligent de lecture et d’analyse de documents (compromis, promesses de vente...), qui génère automatiquement la création, les demandes et les formalités administratives nécessaires aux dossiers, Quai des Notaires accélère le processus notarial et ramène le temps de génération de 80% des formalités à quelques secondes.
En pratique, il suffit de déposer un avant-contrat sous format numérique, puis les moteurs intelligents analysent le document, envoient les demandes de formalités, interrogent les bases de données, récupèrent et stockent les réponses, que le notaire peut ensuite intégrer dans son logiciel en un clic (système d’API).

Notez que les nouveautés des acteurs de la LegalTech seront pour une grande part présentées aux RDV transformations du droit en novembre à Paris, pour ce qui constituera le seul rendez-vous de grande audience cette année sur l’innovation et la transformation, avec un programme élargi en plus de la Legaltech, au LegalDesign, à l’Innovation des acteurs publics, à la ReghTech et aux sujets de carrière.

Rédaction Village de la Justice

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

2 votes

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs