• 1281 lectures
  • Parution : 2 mars
 

Parution du Journal du Village de la Justice n°89 ; Legaltech, financement des cabinets, loi Pacte...

Au sommaire notamment de ce numéro 89...
Ce numéro est consultable en ligne ci-dessous ou téléchargeable en PDF.

Editorial...

Transformation digitale : 2020, une année charnière pour les métiers du droit.

"Innover, se transformer, intégrer de nouvelles technologies, changer nos modes de travail, tous ces objectifs sont mis à l’agenda de nombreux cabinets d’avocats et directions juridiques en 2020. Les métiers du droit s’intéressent plus que jamais à leur avenir tout en intégrant de nouveaux paramètres.

Certains objectifs demeurent, notamment ceux de se concentrer sur la valeur ajoutée, faire le choix d’outils digitaux pertinents et sur l’atteinte d’objectifs de performance. En revanche, il est désormais nécessaire de prendre en considération des sujets nouveaux. Celui de la gestion des hommes est important puisque la transformation se fera par eux et pour eux. Juristes et collaborateurs sont demandeurs de moins de hiérarchie et de plus de flexibilité dans l’organisation du travail, et ces talents n’hésitent pas à formuler leurs attentes. De nouveaux métiers du droit se profilent et nécessitent d’anticiper ou de s’adapter avec une grande agilité. Pour les juristes et les avocats, le socle reste celui d’une expertise pointue. Il est important de le préserver, car il est essentiel pour amorcer notre mutation, l’expertise seule ne suffit plus.

Apparaissent aussi des sujets qui n’ont pas forcément été anticipés dans nos métiers. La data en fait partie. Ce sujet peut susciter des inquiétudes, il nous prend un peu de cours au début de notre mutation, pourtant nous traitons quotidiennement une quantité d’informations très significative dans nos travaux. Ce chantier est d’ores et déjà vaste et passionnant pour ceux qui s’y intéressent.

Tous ces changements sont de formidables leviers de réflexions et d’actions. Ils nécessiteront un investissement humain et financier, mais aussi une réflexion globale sur la transformation au sens large, dans laquelle le digital ne sera qu’un moyen et la gouvernance sera clé. C’est le moment de repenser le rôle et la place de la Direction Juridique au sein des organisations, le rôle de l’avocat pour son client. C’est maintenant qu’il faut aligner enjeux de formation, de transformation et objectifs business à court, moyen et long terme.

Nous pensons que nous avons un rôle essentiel à jouer dans tous ces changements qui s’opèrent. Alors pour cette nouvelle année, prenons part à ces discussions, travaillons sur les objectifs et les conditions de cette transformation, soyons acteurs de ce changement, afin de ne pas subir une transformation qui pourrait nuire à la préservation et au développement de nos expertises. Soyons parties prenantes de ces changements pour décider du cadre dans lequel ces technologies vont nous aider à améliorer la qualité de nos travaux, pour le bien de nos clients et de nos structures !"

Isabelle de la Gorce Avocat Associée – PwC Société d’Avocats
Coline Alméras-Vaillant Manager Innovation – PwC Société d’Avocats

Au sommaire de ce numéro 89 :

- 3 bonnes raisons de devenir (encore) avocat.e !

- Retour sur le 4ème Village de LegalTech de novembre 2019à Paris.

- Le bilan numérique des avocats, édition 2019

- Financez-moi, émoi et moi !

- Loi Pacte : le renouveau de l’épargne-retraite

- Cahier "Management" du Village de la Justice

- Revue du web juridique

- Annonces d’emploi

Revue disponible par abonnement, dans les toques des avocats du Barreau de Paris le 15 octobre et également consultable et téléchargeable en ligne ci-dessous en cliquant sur la couverture...

Vous pouvez vous abonner gratuitement pour recevoir ce numéro et les suivants en version "papier".

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

0 vote

A lire aussi dans la même rubrique :

LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs