Juristes engagés - EP4 - La quête de sens, nouvel épisode des podcasts du Village de la Justice.

Bienvenue sur les Podcasts du Village !

La Rédaction du Village de la Justice vous propose depuis quelques mois ce nouveau format audio pour apporter une façon plus posée de s’informer... Et c’est Clarisse Andry, journaliste au sein de la rédaction du Village, qui a le plaisir d’explorer avec vous notre seconde thématique en 5 épisodes : "les juristes engagés", un sujet qui nous est cher au Village de la Justice, et que nous avons jugé particulièrement bienvenu à l’heure des bonnes résolutions de début d’année 2020...

Bonjour à toutes et à tous,

Et bienvenue dans cette nouvelle série des Podcasts du Village !
Nous allons vous faire découvrir des « Juristes engagés », et évoquer plus généralement la notion d’engagement pour les professionnels du droit.

Si l’on regarde la définition la plus simple de l’engagement, il s’agit d’un acte par lequel on s’engage à accomplir quelque chose, une promesse, une conviction ou un contrat par lesquels on se lie. S’engager est donc un choix, une motivation, mais aussi une contrainte, pour une cause que l’on veut défendre, un combat que l’on souhaite mener.

Pour toutes les professions juridiques, l’engagement peut se faire à différentes échelles, que ce soit au sein du monde du droit ou au sein de la société civile, représenter quelques heures de bénévolat par semaine ou déterminer une carrière entière, s’inscrire dans une démarche individuelle ou collective. Les motivations sont personnelles à chacune et chacun, s’inspirant d’un vécu, reposant sur une conviction profonde, ou encore un sentiment d’injustice.

Ainsi, comment les professionnels droit contribuent-ils à la construction de la société ? A l’accompagnement des personnes vulnérables ? A la défense de valeurs et de convictions, qu’elles soient personnelles ou collectives ? A leur réalisation personnelle aussi ? Et quel est le « prix » à payer pour cet engagement ?

Les quatre professionnels qui ont accepté de nous répondre vont nous aider à découvrir toutes ces dimensions de l’engagement, en nous parlant de leurs projets, de leur implication et de ce qu’elle représente pour eux.

Episode 1 : Juristes engagés - "S’engager pour participer à la construction et à l’avancée de la société" avec Véronique Chapuis-Thuault.

Pour creuser toutes les dimensions de l’engagement, nous allons démarrer avec son 1er aspect : s’engager pour participer à la construction et à l’avancée de la société.

S’impliquer dans la société civile est une facette presque intrasèque du métier de juriste : en travaillant avec le droit, en veillant à son application, en le défendant devant les tribunaux, ils participent de facto au fonctionnement de la société.

Mais il y a l’étape d’après : quand le juriste constate que la réglementation ne fonctionne pas, ou pas assez bien, qu’elle ne répond pas à tous les besoins, voire qu’elle fait naitre des discriminations. Il peut alors décider de défendre cette cause, et ainsi aider la société à se transformer, et, dans l’idéal, à progresser.

C’est en tout cas l’objectif du collectif Rex Juris Handi. Sa représentante, Véronique Chapuis-Thuault, a accepté de nous en dire plus sur leur démarche, ainsi que sur son parcours de « juriste engagée ».

Episode 2 : Juristes engagés - "Des actions qui veillent à venir en aide aux personnes vulnérables" avec Marc Binnié.

Bienvenue dans ce nouvel épisode consacré aux juristes engagés. Après avoir vu comment l’engagement des juristes pouvait participer à l’avancée de la société, nous allons cette fois-ci nous concentrer sur les actions qui veillent à venir en aide aux personnes vulnérables.

En effet, la défense d’une cause a généralement pour objectif d’aider des personnes dans le besoin, en donnant une voix à des minorités ou des personnes invisibilisées, à des personnes fragiles qui ne connaissent pas ou peu leurs droits, ou encore à celles qui se retrouvent, à un moment de leur vie, dans une détresse dont ils n’arrivent pas à se sortir.

Par le biais des dossiers et des tribunaux, les professions judiciaires sont en contact quotidien avec ces personnes en difficulté, et cette situation peut éveiller l’envie de faire plus, dans un élan de solidarité.

C’est ainsi que Marc Binnié, Greffier associé au tribunal de commerce de Saintes, a souhaité venir en aide aux chefs d’entreprise en difficulté. Confronté quotidiennement à la souffrance, et parfois même au suicide, il a co-fondé, en 2013, APESA France, pour Association d’aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aigüe. Il est ainsi revenu sur la genèse de ce projet, et sur les réponses qu’il apporte aussi bien aux entrepreneurs qu’aux professionnels qui peuvent se sentir impuissants face à cette douleur humaine.

Episode 3 : Juristes engagés – Défendre des valeurs, des convictions avec My-Kim Yang-Paya.

Bienvenue pour ce nouvel épisode consacré aux juristes engagés ! Nous l’avons vu jusqu’ici, l’envie de s’engager est nourrie par différentes motivations, qui souvent s’entremêlent. Directement liée aux précédents épisodes, nous allons maintenant évoquer la dimension de défense de valeurs et de convictions, que traduit tout engagement.

Il s’agit peut-être même de son point de départ : la volonté de défendre une cause, un sujet qui nous tient à coeur, qui forge une conviction si profonde que l’on va y consacrer du temps, de l’énergie, une part de son savoir-faire, quand ce n’est pas sa carrière.

Il me semble que la première profession à laquelle on pense alors, ce sont les avocats, de part leur contact avec leurs clients, leur confrontation à des cas ou des situations difficiles, ou de part leur métier même qui est de défendre … Au point de se demander si l’exercice de leur profession ne constitue pas en lui-même un engagement.

Mais certains avocats vont plus loin, et c’est notamment le cas de My-Kim Yang-Paya. Avocate à Paris, elle est également fondatrice et aujourd’hui présidente d’honneur d’Avocats, Femmes et Violence, dont l’objectif est de combattre toutes les formes de violences dont les femmes peuvent être victimes – que ce soit les agressions sexuelles, les violences conjugales ou encore le harcèlement sexuel au travail. Ses membres prennent bien sûr en charge des dossiers de victimes, mais travaillent plus largement à faire évoluer l’institution judiciaire sur ces questions. Elle revient ainsi sur la naissance de cet engagement, et sur ce qu’il représente pour elle, en tant qu’avocate.

Episode 4 : Juristes engagés – La quête de sens avec Thibault Turchet.

Bienvenue pour ce nouvel épisode et dernier épisode consacré aux juristes engagés ! Pour clore cette thématique, nous avons voulu nous pencher plus spécifiquement sur ce qui motive un juriste à s’investir dans une cause – outre la cause elle-même.

S’engager, c’est effectivement donner de soi, s’impliquer pour les autres, pour la société, pour le collectif. Mais cet engagement peut aussi être une source d’accomplissement, de réalisation, sur le plan professionnel comme personnel. S’engager pleinement peut ainsi être un moyen de donner un sens à sa vie.

Que représente alors le fait de vivre pleinement son engagement ? Et quel est le prix à payer, les contraintes à prendre en compte pour faire son choix et accepter entièrement cet investissement de soi ?

Pour en parler, nous avons rencontré Thibault Turchet, responsable des affaires juridiques chez Zero Waste France, association qui milite pour la réduction des déchets et une meilleure gestion des ressources. Egalement auteur du blog Alter Jure, il revient sur son travail au sein de l’association et sur son statut revendiqué de « juriste militant », mais aussi sur son besoin d’ « alignement » entre ses missions et ses valeurs, et son envie de sortir de la neutralité du droit.

A lire aussi dans la même rubrique :

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...


139 870 membres, 18736 articles, 125 647 messages sur les forums, 2 450 annonces d'emploi et stage... et 2 430 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

Vers un statut d'avocat en entreprise ? Entretien avec Raphaël Gauvain.

Focus sur >

10ème concours des "Dessins de Justice" : découvrez les gagnants 2020 !




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs