• 326 lectures
  • 19 juin
 

Le Guide de référence pour maîtriser toutes les règles des baux commerciaux.

Les réformes récentes ont nourri nombre d’interrogations et alimenté un contentieux important. Des éclaircissements ont été apportés, sur des points clés du statut, tels que l’application dans le temps de ces réformes, le périmètre des baux dérogatoires, la place de la lettre en recommandé, le sort du loyer par palier, la portée du plafonnement du loyer déplafonné, le régime de la clause non écrite, la garantie des loyers en cas de cession du fonds, pour n’en citer que quelques-uns. L’ensemble de ces évolutions sont majeures, la Cour de cassation poursuivant une lecture souple et libérale du statut.


Le droit est la médecine de l’économie. Et le droit est l’affaire des juristes. Les règles sont-elles appropriées ? L’effet bénéfique s’en ressentira sur l’activité économique. Sont-elles au contraire malencontreuses, insuffisamment préparées et réfléchies ? Les conséquences délétères se manifesteront à de multiples égards, à commencer par l’encombrement des tribunaux, confrontés à des réformes permanentes et contradictoires. La stabilité de la loi est partie consubstantielle de son autorité. Les réécritures incessantes des textes, annuelles, voire pluri-annuelles, de manière incohérente, minent au contraire le prestige et l’autorité de la loi et, par voie de conséquence, la crédibilité du législateur lui-même.

Le droit des baux commerciaux en constitue une bonne illustration. À l’actif, principalement le travail d’interprétation et d’adaptation mené inlassablement par la Cour de cassation. Au passif, des lois récentes improvisées et mal écrites, dont les contradictions plongent dans le désarroi les juges du fond.
Plus que jamais, le travail de la doctrine apparaît indispensable, en ce qu’il contribue à redonner du sens et de la cohérence au labyrinthe juridique.
Par sa dimension à la fois théorique et pratique, cette nouvelle édition s’adresse aussi bien aux praticiens, dont elle sera l’allié indispensable, qu’aux chercheurs et au public étudiant intéressés par la matière.

Laurent Ruet, agrégé des facultés de droit, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, enseigne le droit commercial et le droit du commerce international, tient la chronique « Baux commerciaux » dans le Defrénois depuis 2004, intervient dans le Bulletin Joly Bourse depuis 1995 et assure la direction du master 2 Contentieux des affaires depuis 2000.

En savoir plus : https://www.lgdj.fr/les-baux-commerciaux-9782856233719.html.

Recommandez-vous cet article ?

Donnez une note de 1 à 5 à cet article :
L’avez-vous apprécié ?

0 vote

Sur le Village de la Justice aujourd'hui...


139 870 membres, 18736 articles, 125 647 messages sur les forums, 2 450 annonces d'emploi et stage... et 2 430 000 visites du site le mois dernier. *

L'interview >

Vers un statut d'avocat en entreprise ? Entretien avec Raphaël Gauvain.

Focus sur >

10ème concours des "Dessins de Justice" : découvrez les gagnants 2020 !




LES HABITANTS

Membres
PROFESSIONNELS DU DROIT
Solutions
Formateurs